J’aimerais prévenir la rechute

Il n’y a que la personne elle-même qui peut mener à bien une démarche en prévention de la rechute. Mais il est possible qu’elle n’y parvienne pas toute seule.

Uniatox est là pour vous!

En quoi ça consiste?

Le programme s’adresse aux adultes qui ont suivi une démarche de réadaptation (interne ou externe) ou qui vivent une période significative de maintien des changements dans leur consommation (abstinence ou contrôle de la consommation). Les personnes qui s’inscrivent dans ce programme veulent éviter de retomber dans leurs anciennes habitudes de consommation et ainsi accroître leurs possibilités de réussite vers une démarche de mieux-être.

La personne est donc amenée à augmenter ses connaissances, sa compréhension et ses compétences face aux risques qu’elle encourt en adoptant certains comportements. Les interventions de ce programme l’amènent aussi à prendre conscience de l’importance de la chaîne des comportements qui peuvent conduire à une rechute1.

Vous avez une ou plusieurs de ces préoccupations?

  • Quoi faire si on m’offre de consommer? Ou si je me retrouve dans un lieu où il y a de la consommation?
  • J’ai de l’argent à dépenser, quoi faire?
  • L’ennui, ou la vie manque de plaisir?
  • Des conflits qui nous titillent?
  • Avoir à composer avec des émotions difficiles, sans avoir recours à la consommation?
  • Avoir le goût de « souligner » un moment agréable?
  • L’envie de se tester après un certain temps?
  • Etc.

Il vous arrive de penser ainsi2?

    • La rechute, ça n’arrive qu’aux autres;
    • Je ne consommerai plus jamais d’alcool ou d’autres drogues;
    • Je ne peux contrôler ma consommation d’alcool ou d’autres drogues;
    • Un peu d’alcool, de drogues ou de médicaments ne me feront pas de tort;
    • Je ne réussis pas à me réadapter assez vite;
    • J’ai besoin d’alcool, de drogues ou d’autres drogues pour avoir du plaisir.

En prévention de la rechute, questionner les pensées à risque est un exercice important à faire et à développer. Il s’agit donc de3 :

    • faire la liste des pensées destructrices;
    • départager ce qui est faux de ce qui est réel (les faits, toujours les faits!);
    • se rappeler ses motivations premières;
    • se créer de nouvelles pensées, constructives et orientées vers l’avant;
    • oser des nouvelles façons de faire et de penser.

« Parfois, vaut mieux tenter quelque chose que de ne rien faire du tout. »

Chez Uniatox, la prévention de la rechute, ça consiste aussi à :

  • connaître les rouages de la dépendance et les notions de base en prévention de la rechute;
  • reconnaître notre chaîne de comportements ainsi que les pensées à risque;
  • détecter les situations à risque de rechute et adopter les stratégies d’adaptation adéquates;
  • gérer les émotions plus efficacement;
  • augmenter l’estime de soi et la confiance en soi;
  • améliorer la gestion du temps, donner une juste place aux loisirs et aux relations interpersonnelles;
  • développer une meilleure communication et une résolution de conflits améliorée.

Comment ça fonctionne?

Il y a deux façons de faire appel à nos services :

  • En étant référé par une autre ressource (service public, organisme communautaire, centre de thérapie);
  • En appelant par soi-même (soit parce que la personne connaît déjà notre organisme ou en a entendu parler dans les journaux ou par une autre personne).

Après un échange au téléphone, un rendez-vous est fixé afin de prendre contact. Les 2 à 3 premiers rendez-vous servent à évaluer les besoins et à orienter les services.

Par la suite, la personne peut s’inscrire au groupe de prévention de la rechute :

  • 9 rencontres (7 en groupe et 2 en individuel)
  • Un soir par semaine

Contactez-nous pour de plus amples informations!

1 AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE. Orientations régionales en toxicomanie, 2005-2010, p. 69.

2 BEAUMONT, Candide. Prévention de la rechute, Manuel de référence, p. 11.

3 Ibid.