Quand ma consommation devient un problème…

Une consommation problématique, c’est quoi?

Lorsque l’on demande à une personne de nous dire quand est-ce qu’on sait que la consommation devient un problème chez quelqu’un, la réponse qui vient souvent est que c’est lorsque ce dernier est « accro » ou dépendant à une drogue. En réalité, avant d’en arriver à développer une dépendance, plusieurs signes peuvent nous donner des indices que la consommation est susceptible de devenir problématique.

Une consommation problématique est un usage qui peut entraîner des problèmes d’ordre physique, psychologique, scolaire, social et économique. Bref, un usage qui, selon la personne et le contexte, constitue une menace pour la santé, la sécurité ou le bien-être des individus, de l’entourage ou de la collectivité. En résumé, c’est lorsqu’on peut ressentir des conséquences qui peuvent être nuisibles pour nous à l’intérieur d’une ou de plusieurs sphères de vie et qui peuvent avoir un impact sur nous, notre santé, notre bien-être et notre entourage.

Voici quelques signes que tu peux observer afin de t’aider à savoir si une personne est à risque de développer une consommation problématique1 :

  • Lorsqu’une bonne partie de ton argent passe dans la consommation;
  • Lorsque tu constates que tu as des difficultés scolaires depuis que tu consommes;
  • Lorsque tu consommes pour diminuer ta gêne, pour avoir du courage ou pour oublier tes problèmes;
  • Lorsque tu penses à la consommation de plus en plus souvent;
  • Lorsqu’il t’arrive de consommer quand tu es seul;
  • Lorsque tu consommes plus souvent qu’avant et en plus grande quantité;
  • Lorsque tu as tenté de diminuer ou de cesser ta consommation, mais en vain;
  • Lorsque tu te confies moins qu’avant aux personnes en qui tu as confiance;
  • Lorsque tu as changé d’amis et que tu t’entoures seulement de gens qui consomment avec toi;
  • Lorsque les activités que tu aimais faire avant te semblent plus ennuyantes;
  • Lorsque tu constates que tu as des problèmes avec ta famille, tes amis ou dans ta relation amoureuse depuis que tu consommes;
  • Lorsque certaines personnes de ton entourage te disent avoir des inquiétudes ou avoir observé des changements dans tes comportements depuis que tu consommes;
  • Etc.

Si tu observes certains signes d’une consommation problématique chez toi, que faire?

Il ne faut pas hésiter à aller en parler à une personne de confiance. Tu peux aller voir une personne proche de toi qui pourra t’aider à trouver des solutions afin de modifier certaines choses dans tes habitudes de consommation. Tu peux également aller voir un enseignant ou un spécialiste de ton école qui pourra t’accompagner dans une démarche d’aide (TES, psychoéducateur…). Tu peux communiquer avec Uniatox afin d’avoir des réponses à tes questions et un service d’aide et/ou d’accompagnement dans les ressources appropriées à tes besoins.

Il est possible que tu aies envie d’essayer de modifier certaines de tes habitudes de consommation de façon autonome. Si tu constates que les résultats ne sont pas satisfaisants ou que tu trouves cela plus difficile que tu le pensais, n’hésite pas à aller chercher de l’aide.

Si tu observes certains signes chez une personne proche de toi, que faire2?

Dans ce cas, tu peux jouer un rôle de soutien et d’accompagnateur vers des ressources pouvant venir en aide à cette personne. Tu peux avoir un pouvoir d’influence positive afin d’aider cet individu à prendre conscience de ses habitudes de vie. Ce qui est important, c’est :

  • de nommer tes inquiétudes par rapport à sa consommation ou à ses comportements, par exemple : Je me soucie de toi. Je t’aime et je suis inquiet pour toi;
  • de nommer les faits que tu as observés dans ses changements d’attitude ou de comportements au lieu de dire à la personne que tu veux qu’elle arrête de consommer ou de la juger. Par exemple : J’ai remarqué que tu es moins concentré à l’école ces derniers temps. On dirait que tu as beaucoup de conflits avec tes parents;
  • de lui signifier tes préoccupations et de lui dire que tu es là pour elle si elle a besoin de parler;
  • d’aller consulter de l’information au sujet de la consommation avec elle afin de voir comment elle perçoit la sienne. Par exemple : aller sur le site www.parlonsdrogue.com;
  • si elle désire avoir de l’aide, l’accompagner vers des ressources appropriées comme du personnel de l’école, lui suggérer de téléphoner à Tel-Jeunes, à Drogues : aide et référence, à Uniatox ou au Tremplin;
  • si elle ne veut pas avoir de l’aide, lui rappeler tes inquiétudes et aller discrètement en parler à une personne qui compte pour elle comme un membre de sa famille, un adulte de confiance, un ami commun, etc.

*N’oublie pas que tu n’as pas à rester seul dans cette situation. Toi aussi, tu peux recevoir de l’aide comme proche d’un consommateur.*

1 Inspiré du site internet www.parlonsdrogue.com sous l’onglet « Comment savoir quand ma consommation devient problématique? »

2 Ibid, sous l’onglet « Comment aider un ami? »