Maintenir un bon climat familial :

L’adolescence est une période de la vie où il devient important se s’affirmer, de se différencier des membres de sa famille. Cette affirmation est souvent perçue par les parents comme un rejet de la part de leur enfant. Les parents hésitent à dire ce qu’ils pensent, de peur de briser la relation; ils savent que leur adolescent doit prendre des décisions, mais ils considèrent, avec raison, avoir encore leur mot à dire.

Présentez clairement à votre adolescent les limites que vous voulez voir être respectées (ce que vous acceptez, ce que vous n’acceptez pas), ainsi que les conséquences que vous prévoyez si ces règles sont transgressées. Donnez votre point de vue, le pourquoi de ces limites. Invitez-le à vous poser des questions pour qu’il comprenne les règles convenues. Écoutez son point de vue et tenez-en compte. Votre enfant verra dans cet échange que vous tenez à lui, mais aussi que vous avez des valeurs auxquelles vous tenez.

Être parent d’un adolescent, c’est réapprendre à vivre avec un enfant dont la transformation pose un défi à l’harmonie familiale.

Retrouvez l’harmonie :

  • Soyez patient et développez des moyens pour ne pas laisser la pression s’accumuler sur vous. Votre adolescent n’est pas toujours à l’écoute au moment où vous le souhaiteriez? Il vaut mieux attendre le moment propice plutôt que de se lancer dans une conversation qui mènera tout droit à une sérieuse engueulade.
  • Apprenez à inclure votre adolescent dans les décisions qui le concernent : cela lui apprend à voir le pour et le contre des choix qu’il peut faire.
  • Il arrive parfois aux adolescents d’avoir des paroles dures envers leurs parents. Essayez de lire entre les lignes et de répondre aux sentiments cachés derrière un vocabulaire qui peut être difficile à accepter.
  • Félicitez votre adolescent pour ses bons coups. Signalez-lui que le moment que vous avez passé avec lui a été agréable. Si vous ne vous rappelez pas avoir fait cela depuis longtemps, il est temps de vous reprendre. Ça fait plaisir à l’ado… et au parent.
  • Faites savoir à votre adolescent qu’il pourra compter sur vous s’il a besoin d’aide : cela peut faire une grande différence lorsqu’il vit des difficultés.
  • Soyez un modèle qui sache donner le bon exemple, en particulier en ce qui concerne la consommation d’alcool et de drogues : vos paroles et vos gestes influencent grandement les membres de votre famille (même si votre adolescent fait semblant de ne pas y porter attention).